Entrevue avec Iphigénie Marcoux-Fortier et Karine Van Ameringen