Jake, Not Finished Yet

Il y a des films qui parlent de la manière dont on fait les films. Jake, Not Finished Yet en fait sûrement un peu partie. Il est particulièrement intéressant de voir la réalisation du film émerger à mesure que les images défilent sous nos yeux: Ian Thomas Ash nous donne à voir comment son film voit le jour. Cependant, la multiplication des caméras montre une seule et même réalité tandis que les rôles semblent interchangeables: le sujet devient réalisateur, le caméraman se veut sujet, et le réalisateur joue les acteurs. On se pose de nombreuses questions sur le propos du film quand tant d’intimité se partage et se révèle sous l’œil certes bienveillant mais omniprésent des caméras. La proximité qui s’instaure entre les protagonistes se construit autour d’une absente, et révèle la naissance salvatrice d’une vocation.

Sarah

Jake, Not Finished Yet sera projeté le 17 novembre 2010 à 20h15, à la Cinémathèque québécoise, et le 19 novembre 2010 à 20h30, à la Cinémathèque québécoise. Plus d’informations ici.