Une autre primeur de Frederick Wiseman à Montréal

À l’honneur cette année, nous avons Frederick Wiseman, dont l’oeuvre retient décidément l’attention de Montréal, puisque le FNC a présenté il y a quelques jours à peine son plus récent Boxing Gym, en compétition au dernier festival de Cannes. Nous avons, quant à nous, son film précédent, qui n’en est pas moins une primeur puisqu’il n’a jamais été joué à Montréal et ne sortira en salles que cet hiver. Le film, La danse – Le ballet de l’Opéra de Paris, est une superbe exploration des coulisses de la troupe de ballet de l’Opéra Garnier de Paris, illustrant tant la discipline de fer qui règne dans ses rangs que les moments de grâce qu’elle crée sur scène. Le montage y est brillant et fin, construisant graduellement la force visuelle du film, les extraits de spectacles sont captivants, la vision est juste et le discours problématise d’une manière intelligente les rapports hiérarchiques au sein de la troupe. Une vision artistique exigeante et forte, d’un auteur dont chaque film est un must, de Titicut Folies à aujourd’hui!

MB